mercredi 27 septembre 2017

Un nouveau départ



Après la disparition soudaine du gouverneur Lady Dragonheart, l'île a commencé à partir en désuétude. Des seigneurs commencèrent à se faire la guerre, le chaos total commençait à régner et de la fumée se voyait au loin à l'horizon des montagnes et collines de l'île. Depuis l'océan, les navires marchands pouvaient constater l'ampleur du chaos et nul n'osait s'aventurer sur une île devenu un champ de bataille. 

 Mais si seulement il n'y avait que la guerre qui avait créé ce déluge de feu, de sang et de tintement de métal... Une ombre pesait lourdement sur l'avenir de l'île. Un seigneur opportuniste se promu maître d'un duché et plia beaucoup de seigneurs et dames faibles à sa cause de peur de voir, eux aussi, leur domaine brûler. Cet opportuniste semblait fendre le comté puis le duché d'où il était apparu comme si aucun n'avait de pouvoir ou assez de force pour lutter face à sa détermination. Il arriva même facilement à plier des seigneurs à sa cause grâce à sa religion... 

 Sphonie... une religion sombre qui s'avéra au fil du temps être à l'origine de l'armée des ombres et de son leader Théodahat disparu depuis bien longtemps. 

 Le suzerain de l'armée de anges ne supportait plus cette guerre. Et cette nouvelle religion qui dénigrait les principes fondamentaux auxquels il croyait fortement était pour lui une raison suffisante pour prendre les armes et lever une armée de coalition. Il était pieu et n'aimait guère guerroyer, mais cela devenait impossible, même pour un homme comme lui, de rester sans réaction aucune. 

 Mathias de Boemauth prit les armes, leva son armée, fit rejoint par de nombreux seigneurs isolés et en perdition et ensemble, ils commencèrent leur croisade contre les opportunistes tels que ce seigneur noir : Le Juste. 
La coalition fut un succès et il ne fit pas attendre longtemps avant que le Seigneur de Boemauth reconquière les terres perdues et repousse Le Juste vers son fief d'où il était arrivé. 

 Sans gouverneur pour diriger l'île, une fois la guerre et les ravages qu'elle avait causée terminée, Mathias de Boemauth déclara la "Loi Martiale" sur l'île et attendant qu'un nouveau gouverneur soit élu par les dignitaires de l'île... 

 Il fallait à présent tout reconstruire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire